A l’aube du crépuscule

Cours, cours… Redresse les barrières par le passé tombées.
Je briserais d’ un souffle ta petite cage dorée.
Cours, cours… Affûtes Tes défenses.

Une fois la nuit tombée je viendrais te chercher.


Les commentaires sont fermés.

facebook
twitter
youtube